APIS-GENE - INVESTIR - INNOVER - VALORISER
> Actualités
Actualités

Actualité R&D de la filière des ruminants

  • 06 décembre 2019

    Ovin : De la productivité pour réduire son empreinte carbone

    Les prairies sont un atout de la compensation des émissions de GES par le stockage de carbone.

    La filière ovine souhaite communiquer sur son « image verte », quels que soient les systèmes.
    Les pratiques des éleveurs ovins qui présentent un impact favorable à la fois pour l’environnement et pour le revenu sont nombreuses. Et même s’il reste des marges de manœuvre pour continuer à évoluer, « on ne communique pas assez sur ces sujets. » C’est ainsi qu’a introduit Jean-Paul Rault, élu Inn’Ovin, la conférence ovine proposée cette année lors du Space 2019.

  • 05 décembre 2019

    Le plein d’atouts des produits laitiers caprins

    Très digeste, le lait de chèvre est une source importante de protéines d'excellente qualité. Il contient tous les acides aminés essentiels à l'organisme en proportion satisfaisante.

    Très digeste, le lait de chèvre est une source importante de protéines de qualité. Il est riche en phosphore, potassium, magnésium, calcium et vitamines B.

    On le savait, le lait de chèvre est un aliment de qualité supérieure, avec de nombreux atouts nutritionnels. L’interprofession de l’économie laitière (Cniel) a résumé ses atouts dans le document de 8 pages Question sur le lait et les fromages de chèvre, sorti récemment. L’interprofession y détaille la composition des produits laitiers caprins et leur incidence sur la santé humaine. « Ce document est une mise à jour de données, publiées la dernière fois il y a une dizaine d’années, explique Mélissa Brocart, de l’interprofession caprine (Anicap). Il est à destination de toute personne de la filière cherchant des données chiffrées sur le lait, ainsi que les professionnels de santé ou les nutritionnistes. »

  • 04 décembre 2019

    EN VIDÉO - Guillaume, berger urbain, organise des transhumances de moutons en banlieue

    Video

    Toutes les semaines, avec notre rendez-vous "Moi je", BFMTV.com vous propose de découvrir le portrait d'une personnalité à travers son métier, atypique, novateur ou méconnu. Rencontre cette fois avec Guillaume Leterrier, berger urbain.
    "On a appris à penser mouton", sourit Guillaume qui organise depuis un peu plus de trois ans des transhumances ovines urbaines. Son terrain de prédilection, la banlieue nord parisienne. "On va de spot en spot à la recherche de coins de praire, de haies ou de feuillards", poursuit-il.

  • 03 décembre 2019

    En élevage, la science avance

     Le système Copeeks permet de suivre chaque animal et d’analyser l’intensité des déplacements.

    Le déploiement de l’intelligence artificielle et la miniaturisation des capteurs ouvrent des perspectives pour suivre le bien-être et les performances des animaux.
    Collecter des images de caméras et de sondes (température, hygrométrie, qualité de l’air…) placées dans l’environnement des animaux pour les transformer en informations utiles pour l’éleveur. Depuis 2016, la société Copeeks est engagée sur ce marché de l’agriculture de précision. « Notre produit fonctionne déjà en ateliers porcin, bovin et avicole. Il entrera bientôt en pisciculture », explique Gwénaël Le Lay, président de l’entreprise.

  • 02 décembre 2019

    Mirabel - La chèvre de demain grandit ici !

    Pierre Ulrich est le directeur de la Ferme expérimentale du Pradel. - Photo : Nicolas Lemonnier

    La ferme expérimentale du Pradel a inauguré de nouveaux locaux. Ici, tout est pensé pour les chèvres !
    De l'extérieur la ferme du Pradel ne se distingue pas vraiment d'une autre exploitation agricole. Pourtant, en son sein, elle révèle une multitude d'innovations qui permettent de façonner ce que sera l'élevage caprin de demain. Ici, de l'herbe dont se nourrissent les chèvres à la gestion des déchets en passant par la traite et la fabrication de fromage - du Picodon évidemment - tout est matière à expérimentation !

  • 30 novembre 2019

    Gestion des strongles gastro-intestinaux. Le rendez-vous d’automne

    GDS23

    Le kit « strongles » en automne => Une gestion adaptée des strongles dans les deux premières années de vie des bovins s’avère primordiale, l’automne constitue une période de bilan et d’adaptation de son plan antiparasitaire.

    Pour être efficace vis à vis du risque « strongles », avec les outils agronomiques et médicaux, deux rendez-vous sont incontournables : le printemps, pour définir la stratégie à adopter pour le pâturage et l’automne, pour tirer le bilan de la saison passée et mettre en place, si nécessaire, un traitement antiparasitaire.

     

  • 10 septembre 2019

    Offre d'emploi - Ain Genetique Service recrute : Inseminateur conseil titulaire H/F

    Ain Génétique Service

    Ain Génétique Service est une coopérative d'elevage et d'insemination à dimension départementale. 

    Principales missions :

    - Inséminations bovines - Conseils en accouplements - Constats de gestation.

    - Participation à la fidélisation de nos clients.

    - Développement des ventes de la coopérative avec la promotion de l’ensemble de la gamme produits et services.

    Intéressez, envoyer par courrier votre CV et lettre de motivation, adressé M. René Challan Belval, à l'adresse suivante : 

    AIN GENETIQUE SERVICE - 45 route de Soudanières – CS 10002 - 01250 CEYZERIAT

    ou par mail : rchallan-belval@ags-01.fr

     

     

  • 06 septembre 2019

    Offre d'emploi - Origenplus recrute : Osteopathe bovin H/F

    Logo Origenplus

    Contexte et description du poste :

    La Coopérative Origenplus est une entreprise qui performante et impliquée dans ses métiers de la génétique et de la reproduction bovine.

     

    Principales missions : 

    • Réaliser des actes d'Osteopathie ;
    • D'assurer le tarif en vigueur de la coopérative et facturer l'intégralité de ses prestations ;
    • De développer l’activité Ostéopathie et d’atteindre les objectifs de ventes/ chiffre d’affaires budgété par Origenplus ;
    • Etre force de proposition en vue de développer, améliorer et faire progresser le service Ostéopathie.

  • 04 juillet 2019

    Offre d'emploi - Elitest recrute : technicien génétique lait H/F

    Elitest logo

    Contexte et définition du poste
    Coopérative d’insémination bovine leader en création génétique sur la zone du Grand Est. 
     
    Principales missions :
    • Diffusion de la génétique laitière du groupe ELITEST (semences, embryons, services …)
    • Suivi des élevages laitiers de la zone (conseil en génétique, planning d’accouplements, génotypages …)
    • Participation au programme de sélection : suivi des élevages partenaires et gestion des ressources génétiques (accouplements schéma, tri des animaux pour recrutement en station/collecte en ferme/receveuses …)
    • Animations diverses  (concours, journées techniques …)

  • 23 avril 2019

    Certificats de qualification professionnelle de la branche : la première formation de professionnels évaluateurs a eu lieu !

    Certificats de qualification professionnelle de la branche : la première formation d'évaluateur a eu lieu !1

    Pour accompagner les mutations de l’élevage et renforcer l’attractivité des métiers, les partenaires sociaux de la branche sélection et reproduction animales (SNCIA d’une part, et la FGA CFDT et l’UNSA2A d’autre part) ont signé, le 3 octobre 2017, un accord national relatif à la création de deux Certificats de Qualification Professionnelle (CQP) : Technicien Conseil en Gestion de la Reproduction Animale (TCGRA) et Animateur de Techniciens d’Insémination en Reproduction Animalière (ATCRA).

    Dans le cadre du déploiement de ces CQP, les professionnels évaluateurs, qui interviennent dans l’évaluation finale des candidats, ont été formés le 17 avril dernier par OPCALIM.

    Soulignons par ailleurs que l’Anféia a obtenu le titre d’organisme évaluateur des CQP de la branche par l’OPCALIM. A ce titre, l’Anféia pilote le dispositif d’acquisition des CQP et prend notamment en charge l’inscription des candidats ainsi que l’organisation et la réalisation des évaluations. Au-delà de l’accompagnement des candidats sur la démarche d’évaluation, l’Anféia vous propose également des parcours de formation sur mesure pour développer les compétences nécessaires à l’obtention du CQP.

    Des entreprises ont déjà engagé auprès de certains de  leurs salariés des démarches CQP. Pour ces derniers, c’est au cours du dernier trimestre 2019 que les jury finaux auront lieu pour la délivrance de ces CQP.

    La machine est désormais lancée !

    Pour tout renseignement n’hésitez pas à vous rendre sur la page dédiée aux CQP de la branche sur le site de l’Anféia, en cliquant ici

  • 01|02|19

    Lancement AAP APIS-GENE 2019

    Madame, Monsieur,

    Nous avons le plaisir de vous informer qu’APIS-GENE lance le premier Appel A Projets de son nouveau programme EGER 4.0 (2019-2022) avec une enveloppe maximale de 2 millions d’euros.

    Vous trouverez les détails de notre appel à projets et les modalités de soumission des manifestations d’intention sur notre site internet à l’adresse : http://www.apis-gene.com/appel-projets-2019.html

    Attention, les manifestations d’intention devront être réceptionnées par email à l’adresse administration@apisgene.fr :

    - avant le 15 Mars 2019 à 13h pour les programmesde Recherche (amorçage, R&D, finalisation) et de développements technologiques,

    - avant le 15 Avril 2019 à 13h pour les programmes de thèse.

     

    Nous vous remercions donc de bien vouloir diffuser largement cette information à vos équipes de recherches et serons ravis d’étudier vos propositions.

     

    Bien cordialement,

    APIS-GENE

  • 30 janvier 2018

    GenEval : top départ !

    L'équipe GenEval

    Les équipes GenEval ont intégré leurs nouveaux locaux en ce tout début d’année. Ils sont situés sur les hauts de Jouy-en-Josas, à 2.3 km du centre INRA. La nouvelle structure aura en charge les évaluations génétiques et génomiques des ruminants (bovins, ovins, caprins). Après une période de transition de quelques mois, au côté de l’UMT eBIS à Jouy et l’UMT GGPR à Toulouse, les calculs des valeurs génétiques des animaux (index) seront réalisés ensuite par GenEval.

    Le Règlement Zootechnique Européen (Règlement (UE) 2016/1012) du 8 juin 2016, qui doit être appliqué au 1er novembre 2018, a eu comme conséquence la réorganisation du dispositif génétique français. Les familles de ce dispositif ont réaffirmé leur volonté de garder une partie mutualisée, notamment les évaluations génétiques. Un nouveau service a dû être créé, et GenEval a ainsi vu le jour le 20 octobre 2017, association constituée par ALLICE et Races de France.

    Depuis le 8 janvier, une équipe de 9 personnes est en place : 5 généticiens (dont 4 avec une expérience au sein de l’UMT eBIS), 3 informaticiens (provenant de INRA-CTIG) et un directeur, Stéphane Barbier (issu de ALLICE-Valogene). Les locaux de GenEval sont situés à Jouy-en-Josas, à proximité du centre INRA, afin de favoriser les échanges avec les indexeurs actuels. En effet, la première mission de GenEval sera d’assurer le transfert des chaînes d’indexation, en collaboration avec les équipes actuellement en charge des évaluations, au sein des UMT eBIS (à Jouy-en-Josas) et GGPR (à Toulouse). Car à partir du 1er novembre 2018, c’est officiellement GenEval qui assurera cette mission. GenEval s’étoffera progressivement en fonction de ses besoins, notamment avec un « service clients » dès l’automne 2018.

    Outil de « back-office » au service de l’ensemble des futurs OS (Organismes de Sélection, tels que définis par le nouveau règlement européen), GenEval sera également en mesure de développer des évaluations génétiques pour des nouveaux caractères, et de produire des indicateurs et statistiques à des fins de gestion des programmes de sélection et de suivi des populations animales.

     

    Contact : contact@geneval.fr

     

    Légende photo (de gauche à droite) : Juliette Sinquin, ingénieure de recherche génétique, Thibault Grosse, analyste programmeur, Laure Hugues, ingénieure de recherche génétique, Alexis Demeure, responsable de l'équipe informatique, Stéphanie Minery, ingénieure de recherche génétique, Romain Saintillan, ingénieur de recherche et responsable de l'équipe génétique, Marine Barbat, ingénieure de recherche génétique, Stéphane Barbier, directeur.

  • 17 novembre 2017

    Alliance stratégique entre des acteurs majeurs de l'élevage français

    Alliance stratégique entre des acteurs majeurs de l'élevage français

    Dans un monde en mutation technologique, numérique, sociétale, réglementaire, Gènes Diffusion et Origen Normande, avec leur réseau de coopératives et le groupe Seenergi, renforcé par un pôle d’entreprises de conseil en élevage (Ecel), ont décidé d’unir leurs moyens pour relever les défis de demain et ainsi mieux répondre aux besoins des éleveurs et des filières.

    Vous trouverez ci-joint le communiqué de presse.

     

    Premier rang, de gauche à droite : Bernard Quandalle (président d'Oxygen Conseil Elevage), Pierre Vallance (président d'Optival), Estelle Mulet (vice-présidente d'Avenir Conseil Elevage), Thierry Hulmer (président de Seenergi Littoral Normand), Alain Guillaume (président de Gènes Diffusion), Vincent Leverrier (président d'Origen Normande), Jean-Paul Houis (pour l'ECEL Pays de la Loire). Deuxième rang, de gauche à droite : Isabelle Holvoet (directrice Avenir Conseil Elevage), Laurent Ferry (directeur de l'Union Opti Oxygene), Aurélien Michel (directeur d'Origenplus), Philippe Royer (directeur du groupe Seenergi), Michel Fouchet (directeur Apis Diffusion), François Desmons (directeur du groupe Gènes Diffusion) et Jean-Michel Fortin (Président Apis Diffusion) 

  • 13 novembre 2017

    Un nouveau président pour EuroGenomics

    EuroGenomics

    Nous vous prions de trouver ci-joint le communiqué de presse d'EuroGenomics annonçant d'une part la nomination de Søren Borchersen (directeur R&D chez Viking Genetics) comme nouveau président de la coopérative européenne en remplacement de Xavier David et d'autre part l'élection de Jean-Yves Dreau (Directeur général adjoint à Evolution) au Management Board d'EuroGenomics en tant que représentant de la France.

  • 23 octobre 2017

    COMMUNIQUE DE PRESSE ALLICE ET RACES DE FRANCE - Naissance de GenEval

    GenEval

    Veuillez trouver ci-joint le communiqué de presse d'Allice et Races de France annonçant la création de GenEval pour assurer le calcul des évaluations génétiques des ruminants dans le cadre du nouveau règlement zootechnique européen qui entrera en vigueur en novembre 2018.